Sauxillanges entre Cézallier et Forez

logo du site
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges
  • Sauxillanges

Accueil du site > Informations locales > Infos communales

Infos communales

dedica

Renseignements sur la page

"Culture & Rencontres" 

ou :
https://bibsaux.wordpress.com/2017/10/31/1172/

atel flyer  Atelier ecriture

sposan 1

sposan 2

Poubelles & civisme : l’équation impossible ?

A la suite de nombreuses plaintes de riverains, il semble opportun de rappeler qu’en laissant ses containers à ordures sur la voie publique en dehors des jours de ramassage, le risque d’accident existe réellement, surtout quand le vent se mêle de les disperser au milieu de la chaussée. Il faut savoir qu’en cas de problème, selon la loi, c’est la responsabilité du propriétaire ou du locataire du logement auquel les bacs sont attribués qui est engagée. Il est bien entendu qu’il est parfois compliqué de trouver un lieu de stockage en attendant les jours de collectes, d’autant plus que qui dit tri sélectif dit deux fois plus de bacs à remiser. Cependant, il existe certainement une solution pour la plupart des usagers, comme d’envisager de partager un espace approprié avec ses voisins. Outre le danger et la gêne que ces bacs représentent pour les piétons, véhicules, vélos… l’aspect esthétique n’est pas du meilleur effet aux yeux de tous et il est demandé à chacun de faire un effort pour rentrer ses containers et rendre les trottoirs aux piétons. 

 

 Le 31 août, la Mécanique des Arts décroche voir page rencontres & culture

Mec des Arts 31 aout site

 

Vendredi 7 juillet. 

Une salle comble, une entrée digne d’une star, une ovation, des discours dithyrambiques, une autre ovation, les remerciements de la vedette du jour, des cadeaux, des confettis… Johnny  JF MARTIN 1 Halliday à Sauxillanges ? Non, mieux que ça : Jeff. Jeff, c’est pour les intimes et les petits footeux qu’il a accompagné pendant des années, sinon, pour ses élèves c’est Monsieur Martin, Jean-François de son prénom. Directeur de l’école élémentaire depuis le siècle dernier, il a su travailler en osmose avec ses collègues et faire de l’école de Sauxillanges un établissement renommé pour la qualité de son enseignement. Grand défenseur de l’école laïque et gratuite pour tous, il s’est aussi impliqué dans le monde associatif comme dans la direction de colonies de vacances. Vincent Challet, en tant que maire de la commune, a souligné l’engagement dont il a toujours fait preuve auprès des enfants, que ce soit pendant les cours ou au bord d’un terrain de sport. Ancien maire de Sauxillanges et conseiller départemental, Bernard Sauvade a connu Jean-François Martin d’abord au CSS Foot, puis en tant que directeur. Lui aussi n’a pu que reconnaître qu’en tant qu’élu, travailler avec quelqu’un comme lui fut un réel plaisir. Ensemble et en concertation avec les autres enseignants et le conseil municipal, ils ont agrandi et modernisé l’école, plus tard ils ont vu la création d’un cinquième classe… 25 ans de collaboration qui ne laissent que de bons souvenirs.

Les anciens élèves ont accueilli leur instituteur (maintenant on dit professeur des écoles) avec une haie d’honneur, les parents étaient là eux aussi, les collègues, le personnel périscolaire, des élus, des amis, Nathalie Leroy qui lui succèdera… tous tenaient à saluer M. Martin, preuve s’il en fallait de l’estime portée au héros du jour. La boucle est bouclée : certains des élèves de Jean-François sont à leur tour parents d’élèves, son fils a obtenu son CAPES et enseignera sûrement sous peu, la vie continue mais il restera un petit parfum de nostalgie, près de trente années à Sauxillanges, ça laisse des traces. Bonne retraite Jeff, et longue vie à ta chère école laïque !

 

 

La Poste

 

La Poste en danger à Sauxillanges !!!

www.facebook.com /touchepasasauxillanges

Un vent mauvais souffle sur l’agence locale : les instances régionales ont dans l’idée de réduire les horaires d’ouverture en prétextant une baisse de fréquentation alors qu’il suffit de s’y rendre pour constater que ce n’est pas le cas, tout du moins à Sauxillanges.

Le Conseil municipal s’oppose fermement aux projets soumis : soit fermer le lundi et garder les mêmes plages d’ouverture les autres jours, soit affecter un facteur guichetier qui ferait sa tournée le matin et ouvrirait l’agence l’après-midi, ce qui induirait un accueil du public de seulement 17h30 par semaine.

De nombreux courriers ont été adressés aux divers élus et associations d’élus du territoire et les retours vont tous dans notre sens, faisant état de la nécessité de garder un bureau de poste digne de ce nom dans un bourg-centre comme Sauxillanges. Les communes alentour n’ayant plus d’agence, les usagers n’ont d’autre recours que celui de venir chez nous ou d’aller à Issoire pour faire leurs opérations bancaires.

Nous sommes résolu à ne pas céder devant des directives imposées par des cols blancs qui n’ont aucune notion de la réalité du terrain et qui de plus mettent nos communes en danger. 

Le dossier n’est pas clôt et l’appui des Sauxillangeois et des usagers voisins sera déterminant pour faire entendre raison aux fossoyeurs des communes rurales.

Vous pouvez nous faire part de vos réactions dans la rubrique "Débat citoyen" de ce site.Service public ?

L’égalité entre la ville et la campagne mise à mal.

Mardi matin, jour de marché à Sauxillanges, les usagers de La Poste ont trouvé une nouvelle fois leur agence locale fermée, une feuille scotchée sur la porte leur expliquant qu’il était vain d’espérer entrer. Pour parachever le tout, il est notifié que le bureau sera aussi fermé le mercredi et le samedi suivant ; avec Noël, cela fera 2 jours pendant lesquels le public aura le privilège de pénétrer dans les lieux. Encore un peu et ce sont les jours d’ouverture qui seront exceptionnels et bientôt ce sera au tour des clients de le devenir, d’où cette question : à quoi joue La Poste ?

Interpellés plusieurs fois déjà par la Mairie, les responsables répondent qu’ils sont obligés d’agir ainsi car ils manquent de personnel pour tenir les guichets à Issoire, ce qui pour les élus ruraux que nous sommes, sous-entend tout simplement que les Sauxillangeois et leurs voisins sont sacrifiés au profit des gens de la "ville". Et tant pis pour ceux qui ont été avisés la veille que leur colis ou leur recommandé est à leur disposition au bureau de Sauxillanges, ils reviendront, sans oublier de maudire le facteur au passage. Et tant pis aussi pour ceux qui veulent retirer leur pension ou faire une quelconque transaction bancaire. Le paradoxe est quand même de taille quand d’un côté on vous affirme que la Banque Postale veut se développer et que de l’autre on n’est pas en mesure d’assurer un minimum de service. Si le concurrent d’en face est capable de mener des travaux importants sans pour autant fermer son établissement et d’être ouvert cinq jours sur sept, les clients sont tout aussi capables de traverser la route pour aller y ouvrir un compte ; le plus dur sera de trouver la Poste ouverte pour clôturer leur CCP.
Comment ne pas s’interroger sur les objectifs de la direction de la Poste ? Les élus sauxillangeois ont été assuré de la volonté de maintenir l’agence locale en place, pour preuve les travaux engagés récemment, et malgré cela les fermetures intempestives se succèdent. Bien sûr, les services de la mairie en sont informés la veille dans le meilleur des cas, mais que peuvent-ils y faire à part en prendre acte ?
Bien sûr que le responsable local fait avec le personnel qu’il a et que cela continuera ainsi tant qu’il n’aura pas les moyens de recruter.
Bien sûr que si nous ne sommes pas entendus au moins par les dirigeants régionaux, les choses resteront en état, mais est-ce qu’ils ont envie de nous entendre ?
Bien sûr que les gens vont déserter l’agence de Sauxillanges et qu’après on nous dira : "voyez bien qu’il faut fermer puisqu’il n’y a plus de fréquentation".
Qui veut fermer son agence commence par moins l’ouvrir : moins d’ouverture = moins de clients ; moins de clients = moins d’ouverture et ainsi de suite jusqu’à plus de clients = plus de poste à Sauxillanges, nous n’aurons plus qu’à aller à Issoire !
Service public, bilan carbone, COP 21, c’est quoi ça ?
Sauxillanges ? Mais c’est à la campagne ! Et à la campagne on n’a pas de besoin de poste, ce n’est pas comme à la ville.

 

 Des aides financières pour améliorer les

logements privés

Un dispositif d’amélioration de l’habitat privé a été lancé en septembre dernier à l’échelle du Pays d’Issoire Val d’Allier Sud. L’un des principaux enjeux en début de programme est d’informer les propriétaires (bailleurs ou occupants) susceptibles d’être intéressés par des aides financières disponibles pour l’amélioration de leur habitat.

N’hésitez pas à contacter

Audrey EXPERTON

04 73 55 90 48

Chargée de mission Habitat Privé

Issoire Communauté/Pays d’Issoire Val d’Allier Sud

 

oiseau plf 1

 

oiseau plf 2

 

Pour acheter votre carte de pêche directement sur internet : www.cartedepeche.fr

 

 

Chantier

Une page est consacrée aux gros travaux dans une autre page de cette rubrique. 

 

info 

 

 

wifi

 

doc wifi

La connexion est désormais possible dans et devant la mairie. A l’intérieur au niveau du Syndicat d’Initiative et à l’extérieur côté entrée place de l’Ancienne-Poste et sur le parking. Un deuxième point de connexion est installé place de la Liberté.

 

 

 

   Fredon

  

 

LOGO EHPAD CA

Les personnes âgées extérieures à l’établissement ont la possibilité de prendre leurs repas dans le réfectoire de l’EHPAD tous les jours de la semaine. Il suffit pour cela de se présenter au secrétariat au moins la veille afin de se faire inscrire. 

 

 

 

presse site

Jardin partagé

 

  reunion sensibilisation photo

Une réunion de sensibilisation organisée par la commune sur le thème du développement durable s’est tenue dans la salle du conseil à destination des habitants de Sauxillanges et des communes alentour.Autour d’un sujet qui n’a jamais eu autant d’écho qu’en cette période, elle a permis d’échanger avec la population et présenter les actions qui vont être mises en oeuvre prochainement, afin d’avoir un village « avec un cadre de vie agréable ».Tout d’abord, Marine Buisson, en charge du développement durable et des rythmes scolaires, a présenté l’objectif de réduction de l’utilisation des pesticides. Dans ce but, une charte d’entretien a été adoptée sur la faisabilité et les moyens à mettre en oeuvre.

Un plan de désherbage a été mis en place pour utiliser des techniques alternatives, tels les produits biologiques, le paillage ou les jachères fleuries. Ces techniques s’adapteront à l’urbanisme de chaque quartier, afin de concilier l’esthétique et l’efficacité.
Olivier Hoenner, maire de Saint-Germain-L’Herm et invité d’honneur de la réunion, a pris le relais pour présenter les actions mises en oeuvre sur sa commune et les retours d’expériences apportés.
Autre projet souhaité par la mairie et qui sera mis en place dès 2016 : le jardin pédagogique et participatif. Ce dernier se fera par et pour les habitants, en partenariat avec l’association Fais et ris, qui agit pour l’éducation à l’environnement et l’expression artistique.
Un terrain de 450 m ², proche de l’école, a été mis à disposition dans ce but. Son utilisation vise à devenir « un lieu de découverte, d’apprentissage, de partage et de rencontre ». Il sera créé et entretenu par la population, l’association n’intervenant que pour la mise en place de groupe de jardiniers référents, l’accompagnement dans la gestion et l’animation de séance de découvertes.
Une première réunion afin de lancer le projet avec les jardiniers volontaires et de cerner leurs attentes, se tiendra samedi 6 février à la salle des fêtes ou au jardin selon la météo. Après avoir échangé avec les spectateurs, tous ont eu la même conclusion : ces projets ne connaîtront une réelle réussite qu’avec l’action et la dynamique des habitants, qui devront être le relais du message écologiste.

 

 

 

 

ANPCEN  PLF

L’éclairage public, enjeu économique et écologique

Ce mercredi 4 novembre au soir, la salle des fêtes était l’hôte de la réunion d’information « Optimiser l’éclairage public », organisée par le Parc Naturel Régional du Livradois-Forez, en partenariat avec l’ADUHME et l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne. Cette dernière a rassemblé une cinquantaine d’élus et de techniciens des collectivités afin de leur communiquer les données sur les enjeux de l’éclairage public et les différentes possibilités d’actions.
L’éclairage public représente en moyenne 25 % des budgets énergies d’une municipalité, soit pour Sauxillanges un coût annuel d’environ 12 € par habitant. Juridiquement, elle ne constitue en rien une obligation pour la mairie car elle n’est pas un « service public mais un service au public ».
Face à des coûts d’énergie, d’entretien, et d’équipement qui augmentent, les réponses à apporter ne passeront que par l’application de deux principes : la sobriété et l’efficacité.
Avec les différents retours d’expériences, l’extinction de l’éclairage public en milieu de nuit s’est révélée être une méthodologie d’action approuvée. Dans le Puy-de-Dôme, environ 1/3 des habitants sont concernés par cette mesure pour une économie réelle de 10 GWh et 700 000 euros par an. En moyenne, la coupure de nuit s’effectue entre 23 h 30 et 5 heures du matin.
La lumière permanente impacte en effet la vie et le paysage nocturne, influant sur la faune, la flore et la santé humaine. Contrairement aux préjugés, l’absence d’éclairage public n’a aucune incidence sur la sécurité routière et la criminalité. Aujourd’hui, toutes les solutions techniques existent pour répondre à chaque situation et particularités.
Pierre Roze et Olivier Hoenner, respectivement maires de Vollore-Ville et de Saint-Germain-l’Herm, ont apporté leur témoignage en développant les actions mise en place dans leurs communes, sous l’angle des moyens et des résultats obtenus. Tous se sont ensuite rendus en extérieur pour échanger sur des situations concrètes en utilisant le parc lumineux de Sauxillanges comme exemple.
Loïc Géronde, correspondant de la Montagne

 

   

 

  danger 

 

Accessibilité :

ADaP

info

Le marché se réorganise :

Marche place du 8 Mai 

Vincent Challet, Catherine Faure, Jean-Pierre Naud et Michel Espeil ont rencontré une partie des commerçants ambulants du marché hebdomadaire. L’objectif visé est double : rassembler les stands sur la place du 8 Mai (en face du Crédit Agricole) et éviter ainsi que les chalands soient en danger vis-à-vis de la circulation. Les commerçants occasionnels, plus nombreux en période estivale, auront un emplacement sur la place de Liberté (devant la Maison du Patrimoine).

  Marche place du 8 Mai 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis le 5 mai, le stationnement est donc interdit le mardi matin de 7h30 à 13h00 sur la totalité de la place du 8 Mai et sur une partie de la place de la Liberté selon les périodes.

 

 

 

DÉCLARATIONS PRÉALABLES

DP

 

 

Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRiM)

PDF - 760.7 ko
DICRIM SAUX 2015


Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP